Rechercher
  • Caroline Lavigne

Comment une fleur peut-elle pousser dans le désert ?

C’est bien connu, la nature possède de très grandes ressources pour s’adapter aux changements climatiques et à diverses circonstances plus arides ou catastrophiques. La force et la rapidité qu’a la nature à s’adapter aux changements se comparent à la capacité que nous possédons tous à pouvoir changer nos mauvaises habitudes en redéfinissant notre discours intérieur et en créant de nouveaux réseaux de pensées dans notre cerveau. Cela fait en sorte que de nouvelles croyances et habitudes prennent le dessus et éveillent notre vérité et notre vraie force intérieure.

Une fleur parvient à pousser et s’épanouir dans le désert en puisant dans ses racines profondes, très loin dans le sol, pour nourrir et atteindre sa pleine maturité. Un cheminement qui demande beaucoup de détermination et de capacité d’adaptation.

Lors d’un récent voyage au cœur du désert de Joshua Tree, j’ai été tout d’abord renversée par tant de beauté pour ensuite ressentir un grand vide, à la fois troublant et apaisant causé par le silence du désert et la mort qu’il incarne.

Comment une fleur peut-elle arriver à survivre et se frayer un chemin dans ce climat si sec et si aride? C’est une adaptation qui s’est faite au fil du temps !

Je venais de trouver la façon simple et efficace d’expliquer ce processus de transformation de notre cerveau : La neuroplasticité.

Le cerveau possède la capacité à se modifier en fonction des expériences, de l’éducation ou des pensées. De la même façon et par la force des choses, la fleur a réussi à modifier ses règles de fonctionnement habituelles en explorant d’autres avenues pour ainsi survivre et devenir une des beautés du désert.

On peut aussi comparer ce processus de changement à un sentier dans la forêt.  En empruntant toujours le même chemin, il se crée une habitude. Le réflexe est donc tout naturel de choisir à nouveau ce même chemin car il est déboisé, facile à circuler et exempt d’embûche. En changeant de parcours, il sera plus difficile de progresser et de s’orienter pour se rendre à destination. Cependant, s’il s’avère que le paysage soit différent et que la  randonnée soit plus agréable en terme de découvertes, il sera plus facile d’y revenir car le chemin sera déjà tracé. Plus ont y retourne et plus le sentier est clair et facile d’accès.

Il en est de même lorsque vous décidez de changer de mauvaises habitudes ou certaines de vos pensées.

Aurez-vous l’audace de changer de parcours et reprendre le contrôle de votre vie?



#changement #angoisse

0 vue

(418) 953-7181

©2020 par Caroline Lavigne coach professionnelle